DANIEL TARDIF
MOSAIQUES et PEINTURES
Français
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
 
REFAIRE LE MONDE
Vign_envol_icare

L'art est bricolage. De formes, de couleurs, de matériaux, de techniques et d'harmonies. En réalité, il s'agit de s'approprier le monde, une prétention de l'artiste qui, à chaque geste, ose, se rebelle, refait, repense et, au final, redéfinit le monde.

Redéfinir, recoller, recommencer, changer l'ordre, bricoler, voilà autant de verbes qui situent la créativité là où elle ne peut qu'être. 

À travers son art, l'artiste tente de représenter l'énergie qui circule. Il aspire à illustrer l'excitement de la vie qui bat; par ses courbes, le mouvement de l'eau ou du vent qui sont l'harmonie des fluides ; par ses couleurs, l'émotion. 

L'IMAGINATION EST UNE ARME
La nature est une maîtresse prodigue qui nous baigne dans l’idée de la perfection. Ne produit-elle pas à chaque instant des chefs-d’œuvre d’une imagination stupéfiante ? N’est-elle pas le grenier où l’artiste y puise les éléments qu’il dispose autrement ? 
L'artiste utilise les éléments du monde pour mieux le transformer. Et son imagination reste son arme de réinterprétation massive.
Vign_profil_Maya
ATTITUDE FONDAMENTALE
Vign_IMG_0212_1
 
Je n'ai pas droit à l'originalité en affirmant que je dessine, peins des toiles et crée des mosaïques à partir d'une vision qui aspire à posséder l'harmonie lorsqu'il croit la trouver comme le photographe capte les moments des beautés du monde ou le voleur qui voit luire l'or, car ce sont des attitudes fondamentales qui animent les artistes. 
 
 En dessinant, lorsque je peins des formes et des couleurs ou coupe et pose des tesselles d'émaux en fusion selon un but plus ou moins précis, habité d'une meute de sentiments, je retourne visiter un souvenir, je tente de reproduire une belle vision, un agencement du monde, j'essaie de réinterpréter un coup d'œil agréable. Un corps, une courbe, des yeux, un paysage, une abstraction. Ce que je peins me définit. Je suis un œil rechargeable.
 
 
L'ART EST SUPERFLU
Vign_Africa_Queen
 
La peinture et la mosaïque sont des arts qui, comme tous les arts, cherche à soulager un monde qui est à soulager.
L'art est superflu et inutile, c'est pourquoi il ne peut être comptabilisé. Le superflu et l'inutile confirment notre humanité, c'est-à-dire notre profond et impératif besoin de beauté et d'harmonie, de sens si vous préférez.
 
 
Quand je dessine, je cherche l'énergie que je transpose par des lignes courbes et répétées. L'énergie c'est le fondamental. Tout part de là. TOUTES les formes d'énergie autorisent et prolongent la vie. 
Mes tableaux représentent la vie.
© 2015 artardif.com